Faut-il passer par un courtier en crédit immobilier pour négocier ?

Il existe de nombreux courtiers en crédit immobilier comme Empruntis, MeilleurTaux.com, CAFPI, ACE, etc. A quoi servent-ils  ? Avez-vous un intérêt à passer par eux ? Pourquoi ? Un courtier en crédit immobilier est un intermédiaire que vous allez mandater pour faire à votre place vos démarches de recherche d’un financement et d’assurances pour votre bien immobilier. Le courtier aura pour objectif de négocier avec les banques pour vous obtenir les meilleures conditions financières, compte tenu de votre situation et de votre dossier.

Etes-vous riche ?

Le courtier possède des compétences bancaires, comme le conseiller de votre banque, à ceci près, qu’il n’a qu’un seul objectif, vous trouver les meilleures conditions. On pourrait dire qu’il est « indépendant ». Votre banquier, lui, cherche à vous garder dans sa banque tout en maintenant une marge commerciale.

 

Peut-on vraiment faire des économies avec un courtier en crédit immobilier ?

 

En tant que particulier vous allez vous adresser à votre agence, à votre conseiller. Sachez, que celui-ci a une certaine marge de manœuvre, que son directeur a une marge supérieure, que son supérieur hiérarchique également, puis le siège… Et puis vous, vous êtes seul, même si vous avez un bon dossier. Le courtier en crédit immobilier, lui, il arrive avec plusieurs dossiers et il s’adresse à qui ? pas à l’agence, non, il s’adresse directement au siège de votre banque, qui a une délégation supérieure à un conseiller d’agence.

Il a donc plus de poids pour négocier : « vous me prenez les 10 dossiers ou pas ? ». S’il obtient 0,3% de moins sur un taux par rapport à une négociation en agence, c’est plusieurs milliers d’euros d’économies pour vous.

Par exemple : 200 000 euros empruntés sur 20 ans, à 3,2% au lieu de 3,5%, c’est près de 7000 euros d’économies (pensez à utiliser mon simulateur de prêts disponible sur le blog).

Même chose pour l’assurance du crédit : le courtier va aller voir les assureurs, en plus des assurances groupes des banques, il va négocier, ou aura, comme je l’ai déjà vu, des accords préférentiels par rapport à un particulier, ceci étant lié au volume d’affaires qu’ils apportent. La différence de coût entre une assurance groupe et une assurance individuelle peut également représenter des milliers d’euros d’économies à prestations égales.

 

Quand utiliser un courtier en crédit immobilier ?

 

Vous pouvez passer par un courtier lorsque :

  • Vous ne maîtrisez pas tous les éléments nécessaires à un financement : quels types de prêts ? Quelle assurance ? Quels taux ? Quelles garanties ?
  • Vous n’avez pas le temps d’aller démarcher les banques.
  • Vous pensez ne pas avoir un bon dossier ? A ce moment-là le fait de faire partie d’un ensemble de dossiers soumis par le courtier, permettra peut-être de se faire accepter plus facilement.

 

Quand ne pas utiliser courtier en crédit immobilier ?

 

Un courtier va démarcher les banques, mais la plupart du temps pas la vôtre, il vous faudra donc prendre votre financement dans la banque démarchée par celui-ci avec souvent une exigence de la part du banquier : faire domicilier vos revenus dans sa banque. Ce qui pour résumer, vous amène à transférer l’ensemble de vos produits bancaires dans cette nouvelle banque. Ce qui peut être une contrainte selon les cas.

Si vous avez de très bonnes relations avec votre banque, que vous maîtrisez tous les éléments nécessaires à un achat immobilier (sûrement parce que vous allez lu tous articles de ce blog !) et bien vous pouvez certainement vous passer d’un courtier et engager les démarches vous-même.

 

Que peut négocier un courtier en crédit immobilier ?

 

Un courtier peut négocier différentes éléments pour vous :

  • Un crédit à un taux plus intéressant : Quelques dixièmes de point sur 20 ans et c’est plusieurs milliers d’euros d’économie.
  • Une délégation d’assurance : Un banquier ne peut pas vous obliger à prendre son assurance groupe, mais il peut vous refuser votre financement. Comparer les différentes assurances est important, l’objectif est d’avoir la meilleure couverture possible, au meilleur prix. Le courtier peut se charger des recherches, étudier les contrats et vous expliquer les différences afin de vous faciliter votre choix. Là encore des milliers d’euros peuvent être économisés. Si vous avez moins de 40 ans, en bonne santé, non-fumeur, vous avez tout intérêt à prendre une assurance individuelle plutôt qu’une assurance groupe.
  • Un rachat de crédit : Vous avez déjà un prêt immobilier dans votre banque ? Les taux ont fortement baissés ? le courtier peut se charger de vos démarches de recherche d’une nouvelle banque pour faire racheter vos prêts.
  • La suppression des pénalités de remboursement : Un point qui peut être important dans le cas où savez que vous n’irez pas au bout de votre crédit en raison d’une revente dans quelques années, il peut être intéressant de faire supprimer cette clause du contrat qui prévoit des pénalités (En général 3% du capital restant dû dans la limite maximum de 6 mois d’intérêts) dans le cas du remboursement d’un prêt par anticipation, c’est-à-dire avant sa fin. Ce point peut donc être négocié avant la signature du contrat.

 

Combien ça coûte ?

 

Je dirais que pour vous l’opération est transparente, dans la banque vous auriez payé des frais de dossier, mais au lieu de les payer à la banque vous les réglez au courtier, soit en général quelques centaines d’euros (souvent moins de 800 euros). Mais là encore, l’opération si elle est bien menée, doit vous permettre de faire une grosse économie, il est donc normal de rémunérer le courtier pour son travail.

Mais si vous entreprenez vous-même les démarches, plutôt que de prendre un courtier, vous pouvez également négocier la suppression des frais de dossier.

 

Mode d’emploi ?

 

Les courtiers en crédit immobilier ont un site web où vous pouvez saisir votre dossier et recevoir des pré-offres selon les dossiers qu’ils ont déjà soumis à des banques. Vous pouvez aussi aller directement les voir si un de leurs bureaux est proche de chez vous. Prévoyez d’apporter l’ensemble des pièces nécessaire à la constitution d’un dossier : pièces d’identité, livret de famille, dernier avis d’imposition, 3 ou 4 derniers bulletins de salaires, contrat de travail, papier du notaire du bien immobilier, relevés de comptes, relevés bancaires (PEL, PEA, assurance vie, PEE, livrets, etc.), etc.

Le courtier va vous demander de préciser ce que vous attendez de lui : obtenir un crédit inférieur à tel taux, une assurance inférieure à tel taux, etc.

A partir de ces éléments, il va vous faire signer un mandat, dans lequel sont fixés les objectifs et le coût. Pensez à bien lire ce contrat.

 

Mon conseil :

 

Bonne idée

Un courtier peut vous faire économiser du temps et de l’argent (plusieurs milliers d’euros), mais vous n’êtes pas obligé de lui confier l’ensemble de votre recherche de financement, vous pouvez limiter son mandat à la recherche d’une assurance par exemple.

Etes-vous passé par un courtier pour votre projet immobilier ? Quels avantages en-avez-vous retiré ? Quels conseils nous donneriez-vous ? N’hésitez-pas à partager votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires

  • Pour ma part, je serai même tenté de dire qu’il faut systématiser la sollicitation d’un courtier. Et mettez les en concurrence avec votre banque, cela motivera les 2 parties a vous faire des offres intéressantes de peur de perdre le dossier.
    Pour ceux appliquant des frais de courtier, il faut rappeler qu’ils ne sont à payer que si au final vous passer par eux pour prendre votre crédit, donc même si la mise en concurrence s’achève par rester dans votre banque, vous n’aurez pas à payer le courtier.
    C’est notamment ce que j’ai fait pour mon premier investissement locatif, que j’évoques sur mon site.

    En tout cas, encore une fois, un article clair, bien joué!

    • Gildas dit :

      Bonjour, merci pour votre commentaire. Je n’ai pas évoqué le cas que vous évoquez, car en ce qui me concerne, j’avais rencontré un courtier, qui consultait toutes les banques sauf la mienne, pour laquelle j’avais une proposition, et si la banque qu’il trouvait, proposait des conditions plus avantages, je devais la choisir. C’était le contenu du mandat. C’est pour cette raison que nous l’avons mandaté uniquement pour la recherche d’une assurance emprunteur.

  • Claude dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article très clair !!

    Petite précision: Certains établissements bancaires acceptent de travailler sur leur propre clientèle !!
    Ce qui signifie que le courtier vous trouvera peut être l’offre la plus intéressant sans besoin de changer de banque.

    En outre, il existe des établissements spécialisés dans le financement qui ne demandent pas non plus de domiciliation.
    Dans ce cas aussi, pas besoin de changer de banque !!

  • Justine dit :

    « Bonjour Gildas, très bon article clair, simple et néanmoins précis. Je vous invite à visiter notre blog qui traite à peu près des mêmes sujets. En effet, je travaille pour la société Réassurez-moi qui est une start up qui permet de mettre en place une délégation d’assurance emprunteur simplement et gratuitement. http://reassurez-moi.fr/. Je vous remercie pour votre attention et vous souhaite une bonne journée, au plaisir de vous relire rapidement.

  • Gerald dit :

    Un courtier reste toujours un atout majeur. Pour moi, ça a été la galère lorsque j’ai souhaité disposer d’un prêt immobilier. Mais grâce à AsDuGrandLyon, tout a changé.

  • Nicolas dit :

    Bonsoir,

    Les banques prêtent aux riches, et encore plus facilement aux riches qui s’entourent de conseillers. Pour monsieur et madame Tout-le-monde, souvent perdus dans la jungle des établissements financiers, le recours à un courtier en crédit immobilier peut éclairer.

    Leur vision globale du marché du financement à un instant T, s’avère des plus utiles. Ils devraient, en tout objectivité et en toute transparence, expliquer auprès de qui et à quel moment il est le plus intéressant d’emprunter. Le biais du système vient du fait que le courtier est rémunéré par la banque qui finit par accorder le prêt. Il devrait être payé par son client, le candidat acquéreur, pour le service et le conseil qu’il fournit, quel que soit le résultat.Il est temps d’acheter.

  • Laura dit :

    Je trouve votre article très intéressant!
    Le courtier conseille sur la situation personnelle. Il accompagne ses clients durant toute la recherche de financement. Grâce à leur savoir-faire, il fournit les solutions idéales pour toute projet immobilière.

  • nath dit :

    Bonjour,

    Vous notez environ 800e pour le courtier cependant hier mon courtier me demande 1900€ du coup je dois emprunter plus pour le payer. Pourtant en effet il me semblait qu’en général le courtier coutait entre 800 et 1000€

    merci

    • Gildas dit :

      Bonjour,
      En effet le tarif est élevé par rapport à ce qui se fait en général. Maintenant ce tarif est à comparer aux gains que ce courtier vous a permit de réaliser par rapport aux recherches que vous auriez pu faire vous-même de votre coté. Un courtier a un levier de négociation plus important du fait du nombre de dossiers qu’ils apportent à une banque ou un assureur, il peut donc obtenir des tarifs plus avantageux qu’un client avec seulement son dossier, aussi bon soit-il.

      Cordialement,

      Gildas

  • Kame dit :

    Les frais de mon courtier CAFPI sont de 1600 euros.
    En fonction de la complexité du dossier, il m’a dit que les frais pouvaient varier de 1000 à 3000 euros pour un achat immobilier.

  • Biub dit :

    Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant.
    Nous avons pris un courtier pour négocier notre crédit. Nous achetons un bien via une sci. Lors de notre rdv avec le courtier cela n’a pas l’air de poser de problème au contraire celui ci nous a donné des informations intéressantes. Il m’a dit avoir déposer plusieurs dossiers mais ceux ci sont revenus avec la mention: pas de crédit pour ine sci via un pôle de prescription. Du coup je dois prendre rdv avec les banques et j’ai perdu 15 jours.
    Avez vous déjà eu cet exemple?
    Cordialement

    • Gildas dit :

      Bonjour,
      Non désolé, je n’ai pas d’exemple à vous donner, à moins que les banques préfèrent des prêts avec des personnes physiques qui domicieliraient leurs revenus dans la banque.

      Cordialement,

      Gildas

  • Nicolas dit :

    Bonjour
    Je suis moi même courtier mandataire pour le compte du numéro 1 sur le sujet et je vous propose quelques précisions
    Premièrement concernant les frais il n y a pas de règle établit en effet cela va dépendre du temps à passer sur le dossier de la difficulté de celui ci de la structure du financement à obtenir etc tout comme pour un notaire nous facturons plus dans le cas d un actes spécifiques demandant plus de compétences et ou de temps comme cela peut être le cas dans le cadre d une donation et qui est bien plus complexe qu établir un contrat de mariage
    Concernant les prêts au sci oui aujourd’hui les banques deviennent plus réfractaire à ce genre de prêt pour la simple et bonne raison qu elles ne sont pas garanties de « rentabiliser » le financement avec une domiciliation de revenus et souscription aux différents services bancaires « classique » cb, compte Epargne etc
    De plus il faut savoir que le montage en sci est intéressant mais selon certaines conditions
    Un particulier lambda achetant sa résidence principale avec son épouse sans détenir d autre bien immo est très rarement sujet a créer une sci pour « rentabiliser » son opération au contraire elle est de plus en plus générateur de frais car les banques assimilent généralement le compte SCI comme un compte professionnel donc facture comme tel
    Ps nous sollicitons généralement votre propre banque aussi en effet il peut être opportun de rester dans sa propre banque même si il y avait un manque à gagner de 3000€ sur 20ans car moins fastidieux pour le client et cela lui laisse aussi des arguments de poids pour négocier ses tarifications bancaire…
    Je me tiens à disposition si vous avez d autres questions et encore bravo pour ce blog très clair et concis

    • Gildas dit :

      Bonjour Nicolas,

      Merci pour votre commentaire et votre complément d’informations sur les courtiers.

      Gildas

  • sophie dit :

    Y-a-t-il un délais de prescription après avoir signé un mandat avec un courtier pour le rachat d’un crédit immobilier.

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Le mandat que vous signez avec le courtier doit préciser les modalités de son intervention et les critères.

      Cordialement,

      Gildas

  • Ben dit :

    Bonjour,
    Je vais ŕesumer ma situation :
    Ma compagne et moi même avons signé un compromis il y a 7 jours. Nous passons par une courtiére mais aujourd’hui en voyant mes 3 relevés de compte elle a vu une dizaine de virement vers un site de paris sportif en ligne ( petite somme 10, 20 euros et 1 fois 50.)
    Je suis en cdi ma compagne aussi vec un apport de 50 000e.
    Nous empruntons 180 000.
    Ces relevés lui pause soucis et en essayant d’appeler la CE sous nos yeux elle a eu un refus. Elle n’en a pas essayer d’autres mais nous à dit que sa allez être compliqué.
    Nous partons dans 2 jours en voyage pour 1 moi à l’autre bout du monde.
    Elle nous a dis qu ‘elle ferait demain une tentavive avec son seul espoir le crédit foncier.
    Dois je me résoudre à ne pas obtenir mon prêt ou dois je contacter un groupe comme la CAFPI ou Meilleur taux ?
    Merci

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Je n’aurais qu’un seul commentaire à faire : c’est surprenant qu’un courtier ne s’adresse qu’à une seule banque !
      Normalement il adresse le dossier à un ensemble de banque et fait en sorte de constituer un dossier qui a le plus de chances possibles de passer.

      Cordialement,

      Gildas

    • oufenfin dit :

      bonjour

      petite question
      j ai fais appel a une etude financement de la part d un organisme ou mon entreprise cotise
      en bas de page il est mentione

       » en contrepartie de sa mission ,aucune renumeration sera du au mandataire par le mandat,
      la commision versee par l etablissement bancaire ou specialise sera de 1 pour cent maximun du montant du pret selon les modalite prevu dans la convention du partenariat »

      en clair le courtier sera paye par l etablissement bancaire ??

      merci d avance

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Effectivement c’est le mode fonctionnement habituel des courtiers en emprunt immobilier, l’établissement le rémunère pour lui avoir apporté un nouveau client.

      Cordialement,

      Gildas

  • oufenfin dit :

    bonjour

    petite question
    j ai fais appel a une etude financement de la part d un organisme ou mon entreprise cotise
    en bas de page il est mentione

     » en contrepartie de sa mission ,aucune renumeration sera du au mandataire par le mandat,
    la commision versee par l etablissement bancaire ou specialise sera de 1 pour cent maximun du montant du pret selon les modalite prevu dans la convention du partenariat »

    en clair le courtier sera paye par l etablissement bancaire ??

    merci d avance

  • Katy dit :

    Bonjour,

    C’est un très bon article et je suis tout à fait d’accord avec ce qui est écrit.
    Je suis courtier en crédit immobilier et assurance et oui l’avantage de passer par un courtier c’est qu’il vous fait gagner non seulement du temps mais aussi de l’argent. Je travaille avec toutes les grandes banques de France et négocie les meilleures conditions en terme de taux, d’assurance et de garantie.

    • lovazla dit :

      bonjour,
      nous avons signé une promesse d’achat de 210 OOO € nous avons 60 000 € d’apport plus un pret conso (rachat de crédits)qu se termine en 2019. Nous acons des prêts à la conso que nous soldons fin juin car mon époux a débloquer son CET (41 000 €) notre revenu fiscal de référence est de 138 000 €. Le hic c’est qu’il y a des rejets sur nos relevés bancaires et même une lettre MURCEF pour un incident de chèque de 159 € (mon époux avait pris un chèquier sur un compte qui n’est plus beaucoup alimenté.)l’incident a été régularisé très vite. Pensez-vous que notre dossier puisse avoir une chance d’aboutir (nous sommes dans la fonction publique).

    • Gildas dit :

      Bonjour,
      Avec votre apport, vos revenus, votre emploi dans la fonction publique, vous avez un profil idéal pour une banque, et l’incident de chèque pour un faible montant sera tout à fait justifiable lorsque vous allez négocier un crédit.
      Je pense que vous n’aurez aucune difficulté.

      Cordialement

      Gildas

  • aurore dit :

    bonjour
    merci pour l’article !!
    une petite question, nous habitons ( locataires ) paris et souhaitons acheter en locatif à Marseille, ca pose probleme?
    Merci

    • Gildas dit :

      Bonjour,
      Non bien sûr, les seules difficultés seront de pouvoir gérer un locataire à distance, vous allez devoir passer par une agence pour la gestion et répondre aux éventuels problèmes techniques de toutes location (panne électroménager, etc.). Les services de cette agence va donc imputer un peu votre rentabilité.
      Il ne faut pas obligatoirement être propriétaire de sa résidence principale lorsque l’on demande un crédit immobilier à une banque.

      Cordialement,

      Gildas

  • skellaz dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article complet et instructif.
    Mon mari a droit à un courtage gratuit grâce à son employeur mais nous hésitons à prendre un courtier indépendant car nous nous demandons s’il ne pourrait pas négocier plus pour obtenir de meilleures offres. Le courtier gratuit est salarié du CIL et serait peut-être moins enclin à se battre qu’un indépendant dont le salaire dépend de l’efficacité. D’un autre côté, après avoir lu votre article, je me dis que le volume de dossiers de l’indépendant quand il va à la banque doit être moins important que celui du CIL. Qu’en pensez-vous ?
    Merci par avance.

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Je ne peux pas vous orienter vers l’un ou l’autre : le nombre dossiers permet d’avoir un levier de négociation plus important mais un bon négociateur ou ayant de bonnes relations avec certaines banques peut également vous faire bénéficier de très bonnes conditions.
      Mais dans les 2 cas, je pense qu’un courtier obtiendra de meilleurs conditions que si meniez les démarches seuls.

      Cordialement,

      Gildas

  • Lolo dit :

    Bonjour,
    Nous avons contacté un courtier (prêt immobilier primo accédant) pour se renseigner du « comment ca se passe » dans la mesure où les propriétaires de la maison que nous avons visité ont accepté notre offre d’achat. Le courtier nous a proposé un RDV pour étude sans engagement et nous a demandé de lui préparer 2 derniers avis d’impot, 3 derniers bulletins de paye, 3 derniers mois de décompte, factures eau + elec. Il nous a demandé si on avait déjà vu notre conseiller banque pour concrétiser tout cela. Je lui ai dit que nous avions un rdv de prévu mais que nous avions déjà une simulation concrète avec lui le jour-même ou nous avons fait notre offre. Il m’a demandé le Taux et la durée d’emprunt. Je lui ai volontairement menti en augmentant de + 0.4 points le taux proposé par notre banque comme ça pour voir…et là; il me répond qu’il peut me ramener mon taux à -0.4 points (soit exactement le taux proposé initialement par notre conseiller banque !)…et il m’a dit d’annuler mon rdv avec mon banquer parce que sinon, quand il présentera notre dossier à notre banque, cela bloquera la négociation car notre banque lui répondra « pour nous le dossier est déjà traité »…..du coup, et bien nous n’avons pas confiance….et ne savons pas trop quoi faire…

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Un courtier consulte un panel de banque mais pas la vôtre, car l’intérêt d’une banque est de gagner de nouveaux clients par l’intermédiaire de courtier. En signant un contrat de recherche d’un financement vous allez donc fixer à ce courtier un objectif à atteindre (Taux, frais de dossier, assurance, etc.), si cet objectif est atteint vous devrez accepter cette offre ou payer le courtier car il aura satisfait au mandat que vous lui aurez indiqué.
      Le taux n’est pas le seul élément à regarder mais aussi les frais de dossier, garantie, assurance.
      Fixez bien les objectifs pour votre courtier.

      Cordialement,

      Gildas

  • Lolo dit :

    Merci beaucoup Gildas, vous m’avez bien renseigné….:-)

  • Patissier pascale dit :

    Bonjour nous avons déjà un emprunrt poue ‘immobilier locatif à la Société Générale. Et nous envisageons un autre investissement locatif le compromis est signé. La Société Générale ne veut pas nous donner de tauw par téléphone. Et nous a fixé un rendez-vous mais nous avons aussi rendez-vous avec un courtier qui nous dit d annuler notre rendez-vous à la Société Générale. Mais cela ne nous enchante pas trop nous voulons quand même garder le contact avec notre conseiller financier. Et attendre sa proposition. D’après ce que je lis on peut malgré le fait d’avoir signé un mandat ne pas accepter la proposition du courtier c’est bien ça ? Merci pour votre réponse et pour ce blog intéressant

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Le mandat signé avec le courtier va stipuler les objectifs que vous lui fixaient, s’il les atteint, vous devrez accepter sa proposition ou lui payer les frais en compensation de son travail. De plus un courtier ne consulte pas toujours votre banque, vous avez tout intérêt à consulter tout d’abord votre banque avant d’aller voir un courtier.

      Cordialement,

      Gildas

  • camille dit :

    Bonsoir,

    Sur les conseils d’un proche, nous sommes allés voir un courtier dans une agence qui a pignon sur rue.

    Nous achetons un appartement que nous allons mettre en location.

    Pour le Rv, il nous a demandé de ramener des documents qu’il a photocopié …..Ses honoraires sont de 1 800 HT.

    Comme nous débutions, nous avons été « honnête » cad, répondu a toutes ses questions, et avons montré la simulation que notre banque nous a faite.

    Notre banque nous prêtes pour l’achat du logement locatif, mais nous trouvions les taux un peu élevés…Du coup, c’est pour cela que nous sommes allés rencontrer ce courtier.

    Il nous a demandé si on était d’accord pour qu’il recherche pour nous, mais ça n’engage à rien : oui, on est d’accord.

    Il nous fait signer un mandat de recherche, rempli des dossiers en lignes….

    Il a fallut que je lui demande copie de ce que nous venons de signer (car j’ai pris 2 min pour lire, mais du mal à me concenter)….si j’avais pas demandé, il ne nous l’aurait pas proposé…

    Ensuite, je lui demande s’il peut nous faire une simulation rapidement, il répond que c’est la banque qui le fera…..bref…

    Je n’ai pas la conscience tranquille, car y a des points auquelles je n’ai pas eu de réponse de sa part : à savoir le TEAG du crédit, pour pouvoir comparé avec la simulation de ma banque.

    Les éléments qu’ils m’a communiqué étaient seulement verbal….ça ça m’inquiète.

    QUESTION : Aurai je dû ressortir avec une simulation de prêt comme fait ma banque ?

    Ensuite, pour la domiciliation bancaire, j’ai dit ok, mais pour la domiciliation des salaires seulement, pas tous les compte (épargnes, ceux des enfants, etc….). Je suis dans ma banque depuis toujours….et je lui ai dit que je n’avais aucun frais de gestion. A cela, il nous a pas cru (ou a fait semblant…) il nous a dit que cela n’existait pas…Pourtant c’est bien vrai.

    Bref, au moment de partir, il a essayé de faire intégrer dans cet emprunt, le rachat de crédit de notre résidence principal.

    Au départ, il ne voulait pas expliquer pourquoi il rajoutait 10 000 euros à la somme empruntée….somme qui est fausse en plus, car on doit beaucoup moins. Cela m’a déstabilisé et on a refusé. On vient le voir pour l’achat d’un appartement locatif, afin d’avoir un taux plus intéressant que notre banque…pas pour rajouter le solde de notre crédit immo de notre résidence, qui se termine dans quelques mois….

    Du coup, je ressors avec pleins de questionnements, je regrette d’avoir signé ce mandat de recherche !

    QUESTION 2 : Qu’en est il si je résilie ce mandat ? Peut il exiger les 1800 HT d’honoraires ? Je précise, nous sommes allés le voir ce soir, et il attend encore des documents qu’on doit lui fournir (document qui ne concerne pas l’achat du logement locatif…..il me demande l’échéancier du prêt de ma résidence principale, et copie de l’acte notarié de ma résidence principale). On trouve cela bizarre…

    c’est une agence de courtage connue.

    Qu’en pensez vous ?

    Merci pour vos précieux conseils

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Effectivement un courtier se rémunère soit par la banque soit par honoraires. Je ne comprend pas non plus la raison de la copie de l’acte notarié.
      Si vous décidez d’un mandat, ce mandat comportera les objectifs que vous fixaient et qu’il devra atteindre, s’il ne les atteint pas, vous n’aurez pas à le payer. De plus, un courtier ne consulte pas, en général, votre banque actuelle, donc si vous avez de bonnes relations avec elle, je vous conseille de négocier de nouvelles conditions avec elles, en lui disant que vous n’êtes pas satisfait et que vous souhaitez une nouvelle proposition, que c’est un achat locatif, donc un plus pour eux et pour vous.
      Et je pense qu’il vaut mieux rester à l’écart de ce courtier si vous avez un doute sur son sérieux.

      Cordialement,

      Gildas

  • camille dit :

    Bonsoir,

    suite au post que j’ai écris ci dessus, j’ai signé ce qu’on appelle « un mandat d’intermédiation en crédit immobilier » et non un contrat, car je n’ai aucun élément écrit : taux, durée, frais de dossier doit être gratuit, et frais de garantie seront gratuit selon lui. ça doit être pour cela qu’il prend 1800 euro HT d’honoraire….pour l’instant c’est encore l’inconnu….il attend qu’on lui envoie d’autres documents pour « lancer » ses recherches.

  • Florence dit :

    Bonsoir,
    Je vais faire mon 1er achat immobilier, et je n’y connais rien…
    Auparavant j’avais rapidement vu un conseiller de ma banque (CM) pour avoir une idée du montant de l’emprunt. Puis j’ai pris contact avec un courtier.
    Demain je dois revoir ce courtier et mercredi je signe le compromis.
    Entre temps une amie m’a parlé du CM enseignants qui propose des taux intéressants, du coup j’ai aussi pris RDV avec eux, la semaine prochaine seulement.
    Que dois-je faire ou dire à mon courtier?
    Merci d’avance si vous pouvez me conseiller.

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Allez voir le CM enseignants dans un premier temps, ils ont des offres certainement intéressantes niveau taux mais également en frais de dossier et de garantie. Donc voyez quelques banques pour vous faire une idée avant d’aller voir un courtier, vous aurez une bonne idée du marché et de ce que vous pouvez exiger de lui.

      Cordialement,
      Gildas

  • Adèle dit :

    Bonjour,

    Merci pour vos articles qui apportent des informations très intéressantes.
    Nous avons une proposition de notre banque et nous voulions la mettre en concurrence avec un courtier. Il nous demande de voir la proposition de la banque pour être sûr de pour voir faire mieux. Dois-je lui envoyer ces informations ou est-il censé travailler de manière indépendante sans point de comparaison??

    Merci de votre réponse

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Le courtier va vous faire signer un mandat dans lequel il sera indiqué les objectifs qu’il doit atteindre pour honorer ce mandat. Vous pouvez lui montrer cette proposition mais surtout vous pouvez lui indiquer les objectifs que vous souhaitez atteindre en terme de taux, garantie, frais de dossier, frais de remboursement par anticipation, etc.

      Cordialement

      Gildas

  • angelique dit :

    Bonjour, travaillant depuis 6 mois je viens de signer un CDI, mon mari l’est depuis 2013, on voudrait acheter notre première maison. Sans apport et les avis d’imposition de l’année dernière ne sont pas haut vu que j’étais en congé parentale (5 enfants). Je me suis renseigné auprès de mon conseiller bancaire qui m’a dit sans au moins l’apport d’environ 8000€ correspondant aux frais de notaire le dossier ne passerai pas… Est-ce que c’est intéressant de passer un courtier et aura t-il des solutions pour nous ou vaut-il mieux attendre l’année prochaine pour que nos salaires apparaissent sur les avis d’imposition ? Merci.

    • Gildas dit :

      Bonjour,

      Les taux d’intérêts sont tellement bas que les banques durcissent les conditions d’obtention d’un prêt. Mais il est encore possible d’emprunter 100% de la somme nécessaire.
      Je vous conseille de démarcher une autre banque afin de voir leurs conditions et de revenir vers la vôtre en faisant jouer la concurrence. Il serait dommage d’attendre pour réaliser votre projet. Le courtier pourra effectivement vous aider, à vous de lui fixer les objectifs à atteindre.

      Gildas

  • smalto dit :

    Bonjour, j’ai consulté un courtier qui m’envoie un « Mandat d’intermédiation en crédit immobilier » à signer. Ce mandant est-il exclusif ? Que doit-il contenir ? il n’y a pas de taux indiqués, ni de taux d’assurance. Est-ce normal ?
    Merci pour votre aide

    smalto

    • Gildas dit :

      Bonjour,
      Le mandat doit fixer les objectifs que vous avez convenu avec votre courtier. Ou alors ceci veut dire que vous n’êtes pas obligé de choisir une des offres trouvée par lui, mais dans ce cas vous devrez le rémunérer pour sa recherche.

      Gildas

  • Jocelyn dit :

    Bonjour,

    Merci poru cet article, il est très clair.
    Je suis allé voir un courtier qui m’a dit de ne pas faire de démarche au-prés des banques car ça l’empêcherait de déposer un dossier en mon nom. Il m’a expliqué qu’une banque ne faisait qu’une seule estimation par dossier, donc si je passe avant et en mon nom, il ne pourrait pas en obtenir une 2e de son côté. Est-ce vrai ?

    Merci pour votre aide,
    Cdt,
    JG

    • Jocelyn dit :

      Je me suis mal exprimé : par « estimation » j’entends « conditions de prêts »

    • Gildas dit :

      Bonjour Jocelyn,
      Vous pouvez quand même consulter au moins votre banque et 1 ou 2 autres histoire de vous faire une idée du marché et des conditions, vous aurez ainsi plus d’arguments pour lui fixer des objectifs.
      Gildas

  • Emprunteur dit :

    Pour compléter votre question « Combien ça coûte ? ».
    J’ai payé 700€ de frais de dossier, et pu faire une économie de plus de 15.000€.
    Un petit conseil, le choix d’un courtier est très important, trouvez le bon !

  • Julien dit :

    Bonjour,
    Pour ma part, je pense que passer par un courtier peut être vraiment utile, surtout si nous n’avons pas beaucoup de connaissance par rapport au domaine du prêt. Il peut nous faire faire pas mal d’économies, comme tu l’as souligné dans ton article.

  • Stephanie dit :

    Je vous remercie pour cet article qui m’a aidé à mieux comprendre le métier de courtier :). Ce domaine prend d’ailleurs beaucoup d’ampleur ces temps-ci. Perso, je pense que c’est une bonne idée de passer par un intermédiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Immobilier
Tout savoir finances personnelles
Tout savoir sur les assurances emprunteurs

La signature d’un prêt immobilier vous engage sur de nombreuses années, parfois plus de 20 ans. Et au cours de...

Comment calculer la rentabilité d'un bien immobilier
Renégocier son prêt immobilier

Renégocier son prêt immobilier : Vous avez souscrit un prêt immobilier il y a 2 à 4 ans et son taux...

Fermer