Comment calculer la rentabilité d’un bien immobilier ?

Il est important de savoir calculer la rentabilité d’un bien immobilier car elle va intervenir dans votre choix lors de l’achat d’un bien. Comment calculer la rentabilité ? Il existe plusieurs types de rentabilités : la rentabilité brute qui ne prend en compte que les loyers et le prix d’achat, la rentabilité nette qui inclus les charges et la rentabilité « nette nette » qui intègre en plus les impôts . Voyons ensemble comment calculer ses différentes rentabilités.

Comment calculer la rentabilité d'un bien immobilier

Calculer la rentabilité brute d’un bien immobilier

La rentabilité brute d’un bien immobilier ne prendre en compte que les loyers. Il consiste à faire le rapport entre le total des loyers perçus sur une année et le prix d’achat du bien immobilier :

[ (Loyer Mensuel x 12) / Prix d’achat du bien frais d’agence inclus ] x 100

Par exemple, vous avez visité un bien immobilier qui vous intéresse, le prix d’achat est 120 00 euros.  Il y a actuellement un locataire en place qui paye 550 euros par mois. Ce locataire va donc vous verser sur 12 mois : 550 * 12 mois = 6600 €.

La rentabilité est :

[ (550 € x 12 mois) / 120 000 € ] x 100 = (6600 / 120 000) x 100 = 5,5%

Ce premier calcul est très intéressant parce qu’il va vous donner une bonne idée de la rentabilité du bien. A partir de 4% cela devient intéressant, à 8% c’est une très bonne rentabilité.

 

Calculer la rentabilité nette d’un bien immobilier

La rentabilité nette d’un bien immobilier intègre les charges et travaux de l’année. Vous devez déduire le montant des charges et des travaux du loyer annuel perçu. Le prix d’achat du bien doit intégrer les frais d’agence s’il y en a et les frais de notaire.

[ ((Loyer Mensuel x 12) – (charges = travaux)) / Prix d’achat du bien frais d’agence et de notaire inclus ] x 100

Avec cette formule de calcul, vous voyez que le taux de rentabilité peut fortement baisser du fait des charges et des éventuels travaux. Attention à bien vous renseigner sur les charges de copropriété lorsque vous souhaitez acheter, celles-ci pourront impacter très fortement votre rentabilité si elles sont élevées (présence d’espaces verts importants, copropriété ancienne qui nécessite des travaux, etc.).

Quelles sont les charges à prendre en compte pour calculer la rentabilité nette ?

La liste n’est pas exhaustive : Les charges de copropriété qui restent à la charge du propriétaire, taxe foncière, assurance propriétaire non occupant, charges de crédit si vous achetez avec un prêt immobilier.

 

Calculer la rentabilité nette nette d’un bien immobilier

Pour avoir la rentabilité « nette nette », qui vous donne la rentabilité réelle de votre bien, il faut ajouter aux charges du calcul de la rentabilité nette les impôts que vous allez payer. En effet, les loyers perçus vont venir s’ajouter à vos revenus, il est donc possible que vos impôts sur le revenu augmentent, vous aurez des prélèvement sociaux et de la CSG.

 

Ce qu’il faut retenir

Bonne idée finances personnelles

  • La rentabilité brute donne une première idée de la future rentabilité d’un bien immobilier que vous envisagez d’acheter.
  • La rentabilité nette intègre les charges et travaux.
  • La rentabilité « nette nette » intègre en plus des charges, les impôts (revenus, prélèvement sociaux, CSG).

 

 

Commentaires

  • Florent dit :

    Excellent choix de sujet. Merci, c’est très judicieux, moi même j’en ai vraiment besoin pour voir si mes moyens financier me permet de faire un achat.

  • Stephanie dit :

    Article très intéressant 🙂 ! Les formules me seront certainement très utiles dans un futur proche. Eh oui, je ne sais pas si ce serait plus avantageux pour moi d’investir dans le locatif et de louer une résidence à côté ou d’acheter directement une maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Immobilier, Les placements
Croissance finances personnelles
Les meilleurs placements selon son âge

Quels sont les meilleurs placements selon son âge ? Comment se construire un patrimoine ? A quel âge commencer ? Quelles les...

Investissement dans l'immobilier
Investir dans la « pierre papier » ou SCPI

Investir dans l’immobilier locatif nécessite en général un budget assez important et du temps : choix du logement, frais de notaire,...

Fermer